Nos articles

08Juin2015

Ce qu'il faut savoir sur les Marketplaces

 

Qu'est qu'une Marketplace ?

 
Dans un premier temps, il est important de savoir ce qu'est une marketplace. Une marketplace, ou place de marché, est par définition un espace sécurisé où des acheteurs et des vendeurs (marchands ou particuliers) se rencontrent dans le but d’y effectuer une transaction marchande. Cet espace sécurisé appartient évidemment à la Marketplace qui touchera une contrepartie financière.
Dans une dimension plus physique, on peut voir une Marketplace comme un marché alimentaire dans lequel on y retrouve trois acteurs : un acheteur, un vendeur et un opérateur. Ce dernier, qui pour un marché  physique fait payer l’emplacement, fera de même sur un marché virtuel tel qu’un site e-commerce. 
 
 

comment-fonctionne-marketplace

Comment se rémunère la Marketplace ?
 
Evidemment, si les sites e-commerce ouvrent une plateforme Marketplace, c'est qu'ils ont quelque chose à y gagner. Afin de se rémunérer, les Marketplaces possèdent différents moyens, qu'elles utilisent assez souvent conjoitement. Le sysytème de commission (pourcentage prélevé sur le prix final d'un objet vendu) est le plus répandu, principalement car il est stable mais également parce qu'il permet de rapporter des intérêts relativement intéressants, sans facturer la mise en ligne d'un produit. On peut par exemple citer Amazon.com ou Cdiscount.com. Certaines places de marché ajoutent à tout cela un abonnement, bien souvent mensuel, que le vendeur se voit d'honorer sous peine de voir son compte suspendu.
 
D'autres Marketplaces optent pour un système hybride mélant commission et facturation de la mise en ligne de l'offre, comme eBay qui vous facturera la mise en ligne de votre produit, qui augmentera en fonction du nombre d'images d'illustration. Pour eBay ce sera le vendeur qui devra payer, l'acheteur lui paiera la prix indiqué. En revanche, pour la marketplace de Blablacar.com par exemple, ce sera l'acheteur (celui qui réserve sa place) qui devra payer des frais supplémentaires. Frais qui, pour Blablacar.com, augmenteront en fonction du temps restant avant la fin de l'offre. Pour Airbnb.fr les deux acteurs paieront une commission pour rémunérer sa Marketplace.
 
D'autres Marketplace propose une méthode alternative, tel Wizacha.com, grâce à des inscriptions, des mises en ligne et des ventes totalement gratuites. La Marketplace se rémunère via la publicité présente sur son site et la mise à disposition de services qui comprennent la rédaction de contenu, la création de site web ou encore la gestion de data entre autres.
 
 
 
Les différentes Marketplaces
 
On peut différencier les Marketplaces en déterminant à qui elles s'adressent grâce à leur modèle, comment elles le font grâce à leur type et via ce qu'elles vendent.
 
 

A qui s'adressent-elles ?
 
Tout d'abord, on peut identifier les Marketplaces BtoC (Business to Consumer) qui est le modèle le plus répandu parmis les Marketplaces. Ce sont des Marketplaces sur lesquelles uniquement les vendeurs professionnels seront autorisés à vendre leurs produits aux clients finaux, c’est le cas notamment de Rueducommerce.com, Darty.com, Mistergooddeal.com, Laredoute.fr ou encore Cdiscount.com.
 
Ensuite, les Marketplaces CtoC (Consumer to Consumer), sont des Marketplaces sur lesquelles les vendeurs particuliers seront autorisés à vendre leurs produits aux clients finaux, c’est le cas notamment de Ebay.fr ou Priceminister.com. Priceminister.com et Ebay.fr étaient initialement des Marketplaces destinées entre particuliers mais depuis 2009 pour le premier et 2012 pour le second cela a été ouvert aux vendeurs professionnels. La majorité des Marketplaces CtoC ont au fur et à mesure basculé sur des modèles hybrides en BtoC/CtoC, nous pouvons donc retrouver sur ces deux Marketplaces des vendeurs particuliers et des vendeurs professionnels et donc la notion de produit neuf et d’occasion.
Enfin, les Marketplaces BtoC (business to business) qui sont déstinées aux vendeurs professionnels qui désirent vendre à d'autres professionnels. Ces Marketplaces sont relativement spécifiques et discrètent, elles nécessitent très souvent des identifiants permettant d'accéder aux produits. 
 
 

 

Comment vendent-elles ?
 

On distingue 2 types de Marketplaces, les plateformes 100% Marketplace et les hybrides ou mix model. Les premières sont généralement des nouvelles Marketplaces et non des sites e-commerces existants qui se décident à ouvrir leur catalogue à d’autres vendeurs. Le principe est simple, la Marketplace vend exclusivement les produits de ses Marchands (les vendeurs) et n’achète pas en direct les  produits, tel est le cas par exemple de MonEchelle.fr ou Godsavethekids.com. Dans cette configuration là, le marchand dispose d’une plus grande transparence vis-à-vis de la Marketplace et la relation commerciale est claire et saine dès le départ. Le marchand se retrouvera donc en concurrence avec d’autres vendeurs mais en aucun cas avec la Marketplace elle-même. L’objectif de la Marketplace sera  de développer au maximum les marchands et de les accompagner dans le développement du chiffre d’affaires. 

Les secondes, qui réprésentent la majorité, achète en direct des produits dans des catégories parfois ouvertes aux marchands. Le principe est simple, vous vendez par exemple des en concurrence frontale avec la Marketplace et vous réaliserez vite les dégâts en voyant la baisse de vos ventes. En effet, il sera difficile de concurrencer niveau prix un Cdiscount.com ou un Amazon.fr, il est préférable de travailler des produits qui n’intéressent pas les Marketplaces en achat direct !
 
 
Que vendent-elles ?
 
Pour finir, les Marketplaces se différencient dans les produits qu'elles offrent. Les Marketplaces généralistes qui vendent tous les produits comme Rueducommerce.com ou Cdiscount.com sans qu’ils n’aient forcément de lien entre eux et les Marketplaces thématiques qui sont spécialisées dans un domaine et qui vendent des produits issus d’une même famille/catégorie de produits comme MonEchelle.fr (réservé bricolage, jardin), Placedumariage.fr.
Jusqu’à maintenant, les Marketplaces généralistes avaient tendance à tirer le marché vers le haut. Mais la concurrence qui règne au sein du e-commerce est relativement dure et certains ont vu d’un bon oeil de lancer des Marketplaces thématiques et de concentrer leurs efforts sur quelques catégories de produits.
Une Marketplace généraliste aura besoin d’une grosse base de données clients afin d’obtenir le plus de clients potentiels possibles dans tous les univers ; dans un sens, les Marketplaces généralistes auraient tendance à avoir une vision quantitative tandis que les Marketplaces thématiques seraient plus qualitatives en regardant la clientèle.
 
 

 

 

 

Apprenez-en encore d'avantage sur les Marketplaces en téléchargeant gratuitement notre Livre Blanc Marketplace

KPI

Livre Blanc Marketplace

Vous pouvez découvrir encore plus de conseils pour améliorer votre compte vendeur en téléchargeant notre Livre Blanc Marketplace

Télécharger

Un audit gratuit

Sollicitez-nous pour un audit gratuit. Nos experts prendront en charge votre demande afin de vous conseiller sur la meilleure solution en fonction de vos besoins.

Contactez-nous