Darty

Fiche d'identité de la marketplace Darty 


La société Darty, leader de la distribution spécialisée d’équipements électrodomestiques en France, ne souhaitait pas commercialiser ses produits sur Internet jusque fin 2014. En effet pour l’entreprise, la vente de produits d’autres marchands est en désaccord avec l’image de marque du « contrat de confiance » constituant le cœur de la philosophie de Darty depuis 40 ans.

Cependant, Darty revoit radicalement sa stratégie fin 2014. L’enseigne décide de faire entrer les vendeurs tiers sur son site afin d’augmenter sa croissance, sans réduire ses coûts de stock et de logistique. Darty affirme vouloir renforcer sa position dans le e-commerce en proposant à ses clients un choix plus large de produits de professionnels, rigoureusement sélectionnés par l’entreprise. De nouveaux rayons (literie, plomberie) et des types de produits spécifiques (housses mobile) seront mis en avant.

Aujourd'hui Darty fait un chiffre d'affaire de 1.859 millions € au troisième trimestre de 2020 avec une croissance 30% avec les ventes en ligne. 




Pourquoi vendre sur la Marketplace de Darty ?

Darty adopte une stratégie de commercialisation des produits, qui passe à la fois par le web et par le digital. Engagé dans une stratégie dominicale d’envergure, Darty s’est lancé dans la digitalisation de ses points de vente dans une logistique web-to-store. Les dispositifs « click and collect » mis en place permettent au client de récupérer sa commande en magasin et augmente considérablement le chiffre d’affaires du site. Olivier Godart, directeur du e-commerce chez Darty, affirme que « 20 à 30% du chiffre d’affaires du site font intervenir les magasins ».

Les produits proposés par les vendeurs au sein de la Marketplace sont visibles avec les produits vendus par  Darty. De ce fait, les partenaires intégrés dans le catalogue de la marque bénéficieront de la réputation de la marque et de son trafic. Aussi, aucun produit vendu par les vendeurs tiers ne sera en concurrence frontale avec les produits de Darty.

Enfin, la société travaille le tunnel d’achat, propose le retrait en moins d’une heure et met en place un dispositif pour mieux accueillir les clients venant récupérer leurs commandes. Des places de parking sont effectivement réservées au click&collect ainsi qu’un fléchage en magasin, des fils d’attente s

pécialisées et même des casiers automatiques dans certains points de vente. Ce processus favorise la fidélisation et l’acquisition de nouveaux clients sur la place de marché.

Fnac fait une offre de rachat à Darty en 2015. Les deux groupes utiliseront des synergies dans le e-commerce et la personnalisation de la relation clients.

L’ensemble, conservant les deux marques,  disposera de 114 FNAC et 289 Darty en France. Cet étonnant nombre de points de vente permettra aux intéressés d’envisager un maillage plus fin tel que la récupération d’un produit Darty chez Fnac, et inversement. La stratégie d’Alexandre Bompard et Régis Schultz, respectivement PDG Fnac et Darty, donne une large place au versant numérique de l’activité.